16 mai 2018

Le flamant rose musicien ( Miyuki beads)


Avec cette météo capricieuse et le soleil qui joue à cache cache, je vous apporte aujourd'hui une petite note tropicale parce que, OUI, nous sommes bientôt en été.

A la une du jour, une broche tissée pour Sam qu'elle portera le jour d'une fête du printemps en musique de l'institution où elle travaille. 




Voici des modèles que Sam m'a proposés. 




J'ai ensuite cherché une grille de tissage et en ai trouvé une dans un des derniers ouvrages de ma bibliothèque créative, le Brickstitch aux éditions de saxe, coécrit par 4 "perleuses" de choc : Lili Azalée, Coeur citron, Mamzelle Lulu et Pauline Eline (les liens ouvrent leur compte instagram). 


Le Brickstitch aux éditions de saxe


Ce livre est un véritable trésor !


Questions pratiques ....

J'ai démarré le tissage à partir d'une grille de Coeur Citron à laquelle j'ai apporté quelques modifications pour ajouter l'accordéon. J'ai donc refait une seconde grille de travail avec le logiciel easybeadspattern ( très facile à utiliser). Le petit chapeau est découpé dans un morceau de feutrine et collé sur le sommet de la tête. J'aurais pu le tisser aussi mais j'avais envie de donner une touche particulière à ce personnage. J'ai utilisé 6 couleurs au total (toutes ne sont pas présentes sur cette photo): blanc, blanc cassé, beige nacré, corail, doré et noir alors que le modèle en propose 7. 





Mon ajout (l'accordéon)par rapport au modèle original



Il m'a fallu une bonne dizaine d'heures de tissage pour réaliser cette broche. Une école de patience mais cela détend un max ( quand il n'y a pas trop de noeuds dans le fil ! )

Merci Sam pour ta confiance ! Vous me donnez de sacrés défis mais j'adore ça ! 

A très vite pour la présentation de mon nouveau lama au crochet version Les Elégants des petites valises,

Cathy 




29 avr. 2018

T'choupi, un nouveau "Mini" ( Les minis des petites valises #8)

Tout le monde connaît T'choupi, ce bébé manchot dessiné par Thierry Courtin et dont les histoires sont éditées chez Nathan. Des situations qui illustrent la vie quotidienne des petits: partager ses jouets, aller sur le pot, prendre le train, manger à la cantine, ...
Chez nous, T'choupi a connu un vif succès auprès de mon dernier enfant, Simon, âgé aujourd'hui de 18 ans. Les 46 numéros (la collection en compte plus actuellement) trônent encore dans la bibliothèque des enfants et je vous avoue ne pas souhaiter m'en séparer, tellement ces petits livres me rappellent de tendres moments. Simon connaissait les histoires par coeur et se les racontait lui-même pendant des heures assis dans l'herbe du jardin ou dans un coin du salon. T'choupi nous a aussi accompagnés en vacances, à la mer chez Mamy et Papy, ...





Cela faisait quelques temps que je souhaitais le crocheter. Je l'avais noté dans ma liste des idées à faire. Et puis la semaine dernière, en allant faire quelques courses, j'ai acheté un numéro en pensant à Arthur, le petit boy de ma nièce Charlotte, qui va bientôt rentrer à l'école et mangera certainement à la cantine. Je me suis dit que T'choupi pourrait accompagner cette nouvelle étape. 




J'ai donc pris un crochet 2,5, cherché dans mes pelotes de coton Catona les tons dont j'avais besoin, et ai commencé à gribouiller dans mon carnet. Le processus créatif s'est mis en route et après quelques essais et erreurs, T'choupi a pris forme et je vous avoue être assez fière du résultat. J'avais un peu peur de ne pas parvenir à lui rendre son beau sourire mais je pense que j'y suis arrivée. la broderie et les détails du visage font une grande part de la réussite des petits personnages et tout peut basculer très vite quand on ne trouve pas le bon équilibre. 


T'choupi mesure 27 cm. Il est réalisé en coton et est rembourré avec une ouate de rembourrage pour jouets et peluches dont l'allergie est neutre. Le tout est lavable en machine. Les yeux de sécurité ne peuvent être retirés par un enfant. Les détails du visage sont brodés avec du fil mercerisé que l'on utilise pour la broderie (écheveau DMC). Je lui ai cousu une petite écharpe comme les autres personnages la collection des Minis des petites valises



Il fait désormais partie de la collection "Les minis des petites valises" ! 



Je vais probablement lui faire les jambes un rien plus dodues et rembourrer quelque peu plus les bras ( mais ça, c'est un détail pour vous ! ). 


On se retrouve vite pour lui offrir son petit "doudou" ! 

A très vite,

Cathy 




17 avr. 2018

Princesse Fleur (Design Eleonore&Maurice)

Dans ma bibliothèque DIY il y a ce magnifique ouvrage de Eléonore & Maurice (paru aux éditions Le temps apprivoisé)  consacré à l'univers de doudous doux au crochet et en liberty
Je vous présente aujourd'hui Princesse Fleur, le premier doudou doux issu de ce très beau livre, tout récemment tombé de mon crochet. 



Fleur a pris naissance durant mes dernières vacances à Puerto Rico. Elle a attendu le retour au pays, a voyagé dans la soute à bagages et a patienté gentiment le temps que je lui fasse une petite couronne dorée et une jolie robe que je souhaitais dans les tons bleus. Fleur est donc née en ce début de printemps. 




Chose que je n'ai pas encore faite à d'autres doudous, les petites pattes sont brodées avec un coton noir mercerisé. C'est une touche très fine et délicate. 
J'avais envie de lui faire une robe dans les tons bleus. J'ai utilisé un coupon de mon stock acheté chez Creacorner et en provenance de chez Domotex. 



Ici la couronne est crochetée au crochet n°2 avec le fil Myriade ( colori champagne) de Phildar. J'ai réalisé une couronne au départ de 28 mailles de chainette et n'ai pas suivi pour cette étape les indications du livre. 




Fleur est un doudou qui dort.. 
Est-ce une petite chienne avec ses oreilles tombantes ? Un petit mouton ? En tout cas c'est une douce princesse qui veillera au sommeil de jolies demoiselles ! 



Pour en revenir au contenu de cette ouvrage, il propose une leçon de crochet, un lexique et 14 modèles (niveau très facile à plus difficile) tous aussi jolis les uns que les autres. Quelques accessoires en tissus liberty habillent ces petits personnages. Vous pouvez feuilleter quelques pages du livre via le site de l'éditeur ici. Son prix est très accessible (13,50 euros). 

Voici Fleur et Mimi, la souris que je vous présenterai plus tard avec plus de photos. 



Vous aimez cet univers ? Retrouvez ici le blog d'Eléonore & Maurice. 


A très vite, 


Cathy




11 avr. 2018

Pull Adèle

Quoi de mieux que ce joli modèle pour ma Stéphanie qui vit depuis plus de 18 mois à Puerto Rico où elle travaille comme danseuse et professeur de danse à l'université ? C'est en parcourant le mini catalogue Phildar Denim mania que j'ai flashé sur ce modèle aérien en pensant à elle bien évidemment. 


J'ai profité de nos vacances planifiées sur sa terre d'adoption pour lui faire la surprise de lui tricoter ce joli modèle. J'ai donc emporté dans ma valise tout le nécessaire (enfin presque) : 6 pelotes de Phil lin couleur sable, et une paire d'aiguilles à tricoter n°15 ! J'avais oublié qu'il me fallait une paire de n°6 pour tricoter les bords en côtes... Cet oubli qui nous a valu quelques recherches dans les magasins de San Juan et le plaisir pour moi de découvrir le rayon créa d'une grande enseigne américaine et de me procurer enfin une paire d'aiguilles "portoricaines" ! C'est donc sous le soleil et durant nos nombreux trajets en voiture que j'ai tricoté (assez rapidement il est vrai ) le pull Adèle pour ma grande chérie. 



En réalité le montage m'a pris plus de temps que le tricot. J'ai profité d'une journée nuageuse passée à l'appartement de Stéphanie pour faire les coutures des 4 pièces. 

J'avais tout sur place pour faire de belles photos : le cadre magnifique des plages de Manati et de San Juan (Ocean Park) , le joli mannequin (bon c'est vrai, une maman est toujours très fière de sa progéniture) et le soleil  ! 









PS: Stéphanie porte un bikini de chez Aerie ( j'adore !)

Mon avis sur ce modèle 
  • Le pull est sympa pour l'été et à porter comme Stéphanie dans des pays où il fait chaud. A vrai dire, il est très aéré; 
  • J'ai tricoté le fil sans difficulté mais plus lentement qu'une laine ordinaire;
  • Le montage n'est pas évident et une couture dans une matière ajourée doit se faire avec le plus grand soin (j'ai d'ailleurs du faire quelques reprises une fois la couture terminée) :
  • Le modèle est très ample sous les bras, perso je l'aurais souhaité un peu plus étroit et, à refaire, j'utiliserais des aiguilles 12; 
  • Il y a un risque d'accros très important et rapide au vu de la largeur des mailles et de la fluidité du modèle;
  • Il est beau, brillant et tombe assez bien ! 
  • Je n'ai pas consommé mes 6 boules (il m'en reste une !)


Ce tricot m'a bien changé des derniers épais et bien chauds. Quel plaisir d'avancer si vite ! Stéphanie était surprise et heureuse de ce cadeau. Et vous, vous en pensez quoi (du pull hein ! ) ? 

A très vite pour une prochaine création, 

Cathy



8 avr. 2018

Zoom sur l'atelier solidaire "Zéro déchet"

Le samedi 17 mars, les petites valises ouvraient leurs portes pour le 3ème atelier solidaire dont la thématique était le "zéro déchet". Pour ceux qui ne connaissent pas encore le principe des ateliers solidaires, il est expliqué sur cette page du blog. En bref, il s'agit d'ateliers à prix démocratiques et dont l'intégralité des bénéfices de l'organisation soutiennent un projet à vocation sociale. Je mets à disposition mon temps, mon matériel (durable) et je déduis les frais des matériaux consommés. 



Au programme de ce samedi : customisation de bocaux récupérés, confection de bee's wraps, fabrication d'un produit de lessive maison et essai ( pendant les mini temps libres) de pliage-emballage selon la technique des Furoshiki. Nous étions nombreuses et les 14 participantes venues d'horizons différents ont formé 3 mini groupes pour tourner dans les 3 ateliers. 

Tout est prêt pour accueillir le petit monde. De plus, chaque participante s'est vue offrir en cadeau un sac pochon pour ses courses, une éponge fun lavable et un lingette démaquillante lavable également ( le tout made by les petites valises). Zut j'ai oublié de prendre en photo les petits cadeaux. 






Voici en images quelques extraits de cette après-midi créative et solidaire. L'ambiance était au beau fixe ! 

Les bee's wraps

Un bee’s wrap est un tissu « imperméabilisé » avec de la cire d’abeille qui peut être utilisé pour remplacer le film alimentaire et le papier aluminium.  Il s’agit donc d’un emballage révolutionnairement écologique. On l’utilisera comme couvercle (pour protéger un plat, une assiette) ou encore comme emballage pour les pique-nique, collations et autres petits restes. C’est la chaleur de vos mains qui va permettre au bee’s wrap de bien adhérer à l’objet que l’on recouvre. Après avoir utilisé le bee’s wrap, il suffit de le nettoyer à l’eau froide et au savon ou au produit vaisselle, puis de le laisser sécher à plat. Il peut être plié et rangé dans un tiroir de la cuisine. 







Nous avons essayé les deux techniques, celle de la cuisson au four et celle du fer à repasser qui a remporté l'unanimité mais qui nécessite pas mal de protection (table à repasser, sol, .... ). 


J'avais proposé aux participantes de coudre un petit bouton pour en faciliter la fermeture. Chose que Pascale a faite chez elle. Merci pour sa belle photo ! 

Le bee's wrap de Pascale agrémenté par un bouton


En voici les étapes de réalisation

Vous aurez besoin de :
-               Chutes de tissus de diverses dimensions ;
-               Pépites de cire d’abeille ;
-               Papier sulfurisé ;
-               Fer à repasser ou four ;
-               Ciseaux.

Marche à suivre :
-               Découpez le tissu dans la forme et la grandeur souhaitées ;
-               Saupoudrez le tissu de pépites de cire d’abeille sur un côté (la cire va s’imprégner à travers le tissu) ;
-               Au fer : placez un molleton sur votre planche à repasser, un papier sulfurisé, le tissu et les pépites de cire et enfin un second papier sulfurisé et repassez jusqu’à ce que la cire soit totalement imprégnée – laissez refroidir 3 min, secouez et c’est fait !
-               Au four : placez un papier sulfurisé sur la taque de cuisson, saupoudrez le tissu de pépites de cire et faites ramollir à 100° pendant quelques minutes - laissez refroidir 3 min, secouez et c’est fait !
-               Pendant l’opération, surveillez les endroits où il n’y a peut-être pas de cire et vérifiez que le tout est bien imprégné ;


La customisation des bocaux 

Tout était prêt dans la pièce de devant pour l'atelier "customisation" de bocaux. ( pots de Nutella et maxi bocaux récupérés au boulot). Petits rubans, ¨Posca", Décopatch, autocollants, ... une multitude de possibilités au service de la créativité. 







On s'entraide, on papote, on se donne des idées et des conseils, ...

Voici les réalisations de quelques participantes. Certaines d'entre elles ont demandé de ne pas publier de photos des leurs car ce sont des cadeaux qu'elles souhaitent ne pas dévoiler avant l'heure J ! 

Les réalisation d'Ariane
Les réalisations de Mireille

Le maxi bocal de Pascale qui a déjà trouve sa place dans son intérieur. 
En route pour la lessive maison 

Rassemblées autour du fourneau, les "cuisinières" en herbe s'affairaient autour d'une drôle de mixture. On a discuté des consistances différentes, du temps de "cuisson", ... pour arriver à remplir chacune nos contenants. 








Mystère que ce savon maison ! Personnellement, je le trouve un peu épais et je le dilue avec un peu d'eau et le secoue bien avant son utilisation ... mais mon linge est très propre. 

En voici la recette 




Une bon goûter (merci à Pascale et Simon pour les délicieuses pâtisseries faites maison) a permis de nous rassembler pour faire une petite pause dans cette après-midi bien chargée et super amusante. 




Merci aux participantes, dont certaines sont fidèles et présentes à chaque atelier : Isabelle, Charlotte, Samantha, Mireille, Pascale, Christine, Rosanna, Ariane, Ann, Annick, Maud, Christelle, Francine, Pascale et Marie. Cet atelier a permis de récolter la somme de 130 euros pour le projet du Centre de Hemptinne pour lequel je rédigerai un article l'été prochain, quand le jardin sensoriel verra le jour. Cette somme permettra d'acheter un beau fauteuil pour la terrasse des résidents. 

Le prochain atelier solidaire proposé sera dédié au tissage de perles à la main selon la technique du Brickstitch. 

A très vite pour de nouvelles créations et n'hésitez pas à m'envoyer des photos de vos trésors car je n'ai pas eu le temps de toutes les prendre. 

Cathy